Le web s’enflamme pour une photo

C’est le buzz du jour, une photo prise sur le quai d’un métro au Brésil !

A première vue, rien de très exceptionnel et pourtant, cette photo est extrêmement choquante pour une partie des brésiliens !!!

Cette affaire intervient dans le cadre d’un appel au boycott lancé un député  contre une une série TV montrant (!!!)  2 femmes en train de s’embrasser.

Il n’en faut pas plus pour parler d’un “attentat” à la famille traditionnelle et aux sacro-saintes valeurs chrétiennes.

La photo incriminée a été postée via Facebook par Nelson Felippe, employé de chez Google. Il se permet le commentaire suivant :

“Je trouve ça absurde d’être forcé à assister à une scène pareille.”

Un commentaire homophobe de plus” pourrait-on penser !!! Cependant, il faut lire la traduction de ses propos jusqu’à la fin pour comprendre qu’il se permet un joli pied de nez aux réactionnaires et religieux de son pays ! Une initiative relayée et saluée des milliers de fois sur la toile de puis quelques heures !

Suivez plutôt l’exemple de ces jeunes filles. Attendez le métro en arrière de la bande jaune, et traversez-la seulement quand les portes de la rame se seront ouvertes.”

nelson-felippe-facebook-1
Traduction des propos complets tenus par Nelson Felippe :

“Je n’entretiens pas les préjugés. Je pense que tout le monde peut faire ce qu’il veut dans la vie. Mais je trouve ça absurde d’être forcé à assister à une scène pareille. Ce que les gens font en privé ne me regarde pas, mais ce qui se passe en public, ça, ça me regarde. Et je refuse de voir une telle scène et de considérer que c’est normal. Je ne souhaite de mal à personne, mais certaines personnes défient les conventions sociales, et cela peut être dangereux. Si une tragédie se produit, si quelqu’un meurt, sur qui faudra-t-il mettre le blâme ?

Et qu’arrivera-t-il aux enfants qui voient cette scène tous les jours ? Les enfants pensent maintenant qu’il est normal d’attendre le métro en ayant le pied sur la ligne jaune. Ne faites donc pas comme l’homme dans le coin. Suivez plutôt l’exemple de ces jeunes filles. Attendez le métro en arrière de la bande jaune, et traversez-la seulement quand les portes de la rame se seront ouvertes.”




Lire aussi les articles suivants :