30 janvier 2018

30 JANVIER 2018

Au programme aujourd’hui :

1 – Contrôle et rappels de connaissances

2 – Objectifs du jour

  • finaliser l’installation directe de WP sur le nouveau serveur
  • transposer manuellement son site du local au serveur

3 – Les extensions WP nécessaires :

 

4 – Migration manuelle :

Pour effectuer la migration manuellement, nous allons suivre trois étapes simples :

  • Préparer et envoyer les fichiers par FTP
  • Exporter et importer la base de données
  • Finaliser la migration et corriger toutes les URLs

Préparer et envoyer les fichiers par FTP

Avant de commencer, vous devez télécharger et installer un logiciel vous permettant de transférer vos fichiers via FTP, je vous recommande d’utiliser FileZilla.

Maintenant que vous avez téléchargé et installé FileZilla, ouvrez-le et connectez-vous à votre hébergement avec les informations FTP fournies par votre hébergeur.

Si vous êtes hébergé chez WPServeur, vous avez dû recevoir un email contenant toutes les informations de connexion FTP.

Une fois FileZilla lancé, vous devez donc entrer les informations de connexion FTP à votre hébergement comme ci-dessous, puis cliquer sur le bouton Connexion.

Dès que vous serez connecté(e), vous verrez les fichiers et dossiers déjà présents dans votre hébergement.

Généralement vous devez ensuite rentrer dans le dossier htdocspublic_htmlwww, ou autre selon l’hébergeur. Si vous êtes chez WPServeur, vous êtes directement au bon endroit ! 🙂

Une fois le fichier wp-config.php de votre FTP renommé, rendez-vous dans le dossier qui contient tous les fichiers et dossiers de votre WordPress sur votre ordinateur et transférez-les sur votre hébergement, soit directement via l’explorateur de dossiers de FileZilla, soit par Glisser/Déposer comme ci-dessous :

Vous verrez certainement une boîte de dialogue s’ouvrir vous demandant si vous souhaitez remplacer le fichier cible car un fichier avec le même nom existe déjà, cochez “Toujours effectuer cette action” et “Remplacer”, puis cliquez sur OK et patientez que tout le transfert soit terminé.

Dès que le transfert est terminé, modifiez le fichier wp-config.php de votre site migré pour entrer les bonnes informations de connexion à la base de données, et nous allons passer à la deuxième étape, l’export/import de la base de données 🙂

Exporter et importer la base de données

Retournez sur votre système de gestion des sites en local (Wamp, Mamp…), et accédez au PhpMyAdmin.

Vous devez sélectionner la base de données concernée, cocher toutes les tables qui s’y trouvent, et sélectionner l’option d’exportation.

Cliquez sur le bouton “Exécuter”, vous allez alors télécharger votre base de données au format .sql, et il vous devrez l’importer dans votre base de données en ligne.

Si vous n’avez pas créé de WordPress au préalable, vous devrez créer une nouvelle base de données, un nouvel utilisateur et lui octroyer les droits pour la base de données concernée.

Si la base de données contient déjà des tables, supprimez les en les sélectionnant et en choisissant l’option “Supprimer”.

Rendez-vous sur le PhpMyAdmin de votre hébergeur, sélectionnez la base de données de votre WordPress et cliquez sur l’onglet “Importer”.

Vous devrez ensuite sélectionner la base de données précédemment exportée, dans vos fichiers sur votre ordinateur, et cliquer sur le bouton “Exécuter”.

Vous devez patienter que l’importation finisse, la durée dépend de la taille de votre base de données à importer. Dès que vous aurez un message “L’importation s’est terminée avec succès” affiché dans une boîte verte, vous pourrez passer à la dernière étape 🙂

Finaliser la migration et corriger toutes les URLs

Maintenant que les fichiers et la base de données sont sur votre hébergement en ligne, il faut mettre à jour les URLs.

Pour être sûr de l’URL à corriger, retournez sur le PhpMyAdmin de votre hébergeur en ligne, et allez dans la table xxx_options, vous verrez alors l’URL actuellement enregistrée sur votre WordPress :

Ici, vous voyez que l’URL à corriger est la suivante: http://localhost:8080/Migration

Pour corriger les URLs, vous pouvez suivre l’un des tutoriels suivants :

Votre WordPress est maintenant correctement migré chez votre hébergeur et est accessible en ligne ! 🙂

 

Source




Lire aussi les articles suivants :