Rencontre avec MC Solaire

Ceux qui lisent régulièrement ce blog ou qui suivent mes publications le savent bien, j’ai une affection particulière pour la poésie urbaine et les artistes qui s’y emploient. Le détournement de notre routine quotidienne par de simples petites actions artistiques peut parfois émouvoir ou interroger les passants sur le sens de la vie. L’artiste français, exilé en Italie CLET s’en est fait une spécialité, en falsifiant les panneaux de signalisation. Plus discrète mais tout aussi présente dans sa ville de Chalon-sur-Saône, Marie-Caroline, aka MC SOLAIRE s’emploie à nous faire sourire , et réfléchir à la place du handicap dans nos sociétés.

Une très belle initiative pour nous sensibiliser de la bonne manière, sans grands discours ni belle morale. La poésie camarade, la poésie… Merci à Marie-Caroline, très sollicitée ces temps-ci, pour avoir pris le temps de répondre à quelques questions.

 

Q1 / Bonjour MC Solaire,merci prendre le temps de répondre à mes questions. Tu pourrais te présenter à ceux qui ne te connaitraient pas encore ?

Je m’appelle Marie-Caroline, je vis à Chalon-sur-Saône où j’essaye de distiller un peu de poésie sur le pictogramme des places de stationnement réservées aux personnes en situation de handicap.

Q2/ Je suis amusé par ton pseudo, MC Solaire… Hommage lointain ou pure coïncidence poétique ?

Un peu des deux ^^ avec un prénom à rallonge , les amis ont depuis toujours eu tendance à le raccourcir ! Le “MC” a fait partie des premiers, génération Solaar oblige. C’est une amie qui a suggéré le Solaire, ça collait bien à mon projet alors je l’ai adopté !

Q3/ Ton travail de détournement va au-delà de la simple marche artistique. Quel est le regard des gens sur tes interventions ?

Les retours depuis la première médiatisation de mes collages sont dingues ! J’ai reçu énormément de témoignages et d’encouragements, de belles histoires de vies et de ressentis. J’ai eu les larmes aux yeux un sacré paquet de fois ! Je réalise que ce projet qui au départ m’aidait à l’acceptation et me boostait à marcher malgré tout, finalement ne fait pas du bien qu’à moi et résonne pour plein de monde… Un vrai élan de motivation !!!

Q4/ Quels sont les artistes urbains qui t’inspirent et avec qui aimerais-tu collaborer ?

Trop pour tous les citer ! Je vais rester sur les “locaux” ^^ Leto (sur murs et sur scène ), Tuco, Héta, et Parvatti , artiste et amie avec qui on va travailler sur une collaboration pour un nouveau collage. Hors Bourgogne, j’ai dernièrement eu un coup de cœur (NDLR : Nous aussi !!!) pour Achbé et ses messages à la craie pour égayer les trottoirs.

Q5/ Révons un peu et imaginons que le maire de ta ville te donne carte blanche pour réaliser un projet afin d’améliorer la place du handicap en milieu urbain.

Alors là !! J’aurais plein d’idée pour sensibiliser à la “bienveillance en milieu urbain” pour les “populations fragiles” (cannes, déambulateurs, poussettes, fauteuils roulants, même combat…), les trottoirs sont encore trop souvent écartés de leur but premier, sécuriser les piétons… Ces dernières années ont vues plein de choses bouger en terme d’accessibilité, il reste du travail mais on va vers le mieux, mais il y a un vrai travail de sensibilisation à mener en parallèle selon moi…

Retrouvez MC Solaire sur Facebook

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *