Préjugés et idées reçues !

Difficile de ne pas remarquer la nouvelle campagne pour Cofidis qui se joue des préjugés de notre société moderne. Dans la droite lignée des précédentes campagnes, qui nous invitaient à “changer de regard sur le crédit“, cette série de 5 petits joue la carte habile de la moquerie !

Aidé par l’agence de communication digitale Herezie, Cofidis utilise toute la puissance des réseaux sociaux (Facebook et Youtube) pour accompagner les spots qui sont diffusés actuellement sur le petit écran.

inkulte-cofodis-prejuges-1

Le digital se fait une place au soleil

La télévision ou la radio ne sont désormais plus suffisantes pour les annonceurs qui redoublent d’imagination pour investir le web social.

Pour Cofidis, l’objectif est assez simple à comprendre : convaincre de nouvelles cibles ! Pour cela, il faut occuper le terrain médiatique adéquat. Avec une fréquentation toujours plus grande des plateformes de diffusion et de partage, accompagnée d’une baisse significative de la consommation de TV en France depuis 2013), les marques se doivent de proposer des contenus personnalisés, des formats courts et dynamiques, viraux à souhait !

inkulte-cofodis-prejuges-2

Cofidis avait déjà utilisé fait appel “aux préjugés” pour se moquer doucement et tendrement des parisiens en 2014. De quoi s’attirer les bonnes grâces de tous les provinciaux !

L’humour au service des idées reçues !

Sur le ton de l’humour, la web-série revisite les lieux communs pour “démonter” les a priori liés à la relation client dans ce type de service. Surprendre le consommateur, affirmer ou réaffirmer la proximité avec la clientèle, asseoir son expertise pour créer une véritable relation de confiance dans le temps.

Cette campagne laisse à penser qui’y aura de nombreux autres épisodes tant le modèle est simple et facile à dupliquer et ludique.

En attendant, rions un peu sur les jeunes, les femmes, les mamies, la pub sur internet ou l’incapacité des hommes à cuisiner !






Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *