Julie de Waroquier

Il y a déjà pas mal de temps que je souhaitais faire un article complet sur cette artiste photographe.

Ceux qui suivent la page Facebook régulièrement connaissent ou sont familiers de certaines de ces photos sans peut-être en connaitre l’auteur. Aujourd’hui c’est avec joie que nous accordons une carte blanche à Julie de Waroquier.

Au moment où sort cet article, vous pouvez retrouver le travail de Julie en couverture du numéro d’avril du magazine « Chasseur D’images ».

Bon voyage

inkulte-jule-de-waroquier-11
Q1/ Bonjour Julie ! Merci de nous accorder un peu ton temps.. Pourrais-tu te présenter à ceux qui ne connaitraient pas encore tes photos ?

Je suis photographe depuis 7 ans maintenant ; j’ai commencé en autodidacte, en même temps que mes études en philosophie. Aujourd’hui, je mène donc une double vie : je suis professeur de philosophie, tout en pratiquant professionnellement la photographie. Cela m’amène à réaliser divers projets, des expositions aux images d’illustration pour d’autres artistes en passant par des commandes pour des marques. Avoir deux métiers me permet de ne faire que ce qui m’inspire vraiment en photo, comme la réalisation de mon livre photo « Rêvalités », et plus récemment son adaptation en film, avec le réalisateur Damien Steck.

inkulte-jule-de-waroquier-2

Q2/ Chez Inkulte, on a une affection toute particulière pour les œuvres féeriques, oniriques… Que racontent tes photos ?

Ce sont surtout des mises en scène qui évoquent l’imaginaire, le surréalisme ou le rêve. J’ai plusieurs séries qui explorent différemment ces thèmes ; la plupart du temps, je construis une image autour d’un personnage, de façon à créer comme un conte visuel. Mais j’explore aussi d’autres pistes, notamment le thème de la gémellité qui m’a toujours fascinée – et pas seulement parce que j’ai moi-même un frère jumeau. Ce qui m’intéresse surtout, ce sont les liens entre public et privé, comment notre esprit, notre vie intérieure, se construit dans un monde bien concret.

inkulte-jule-de-waroquier-13

J’essaie de créer des images qui surprennent, qui provoquent la réflexion ou la méditation, même éphémère. Je m’inspire pour cela de ce qui me surprend personnellement au quotidien, pour retraduire mes propres émerveillements en images. J’ai ainsi réalisé une série intitulée « Strangers », qui met en scène des animaux sauvages et des hommes, et qui retranscrit ma fascination pour l’inconnu absolu que représente un animal.

inkulte-jule-de-waroquier-5

Q3/ Sans dévoiler tous tes secrets, tu pourrais nous expliquer le déroulement d’une séance photo ?

Elles sont souvent très rapides, mes modèles sont en général très surpris(e)s ! Je sais exactement ce que je veux faire, l’image est claire dans ma tête. Je définis le lieu, la lumière, le modèle et les accessoires de façon à reproduire cette image mentale. J’accueille malgré tout le hasard, comme un rayon de soleil imprévu, ou une expression furtive du modèle. Ces éléments inattendus peuvent sublimer une image. Je retouche ensuite la ou les images, la plupart du temps juste après la séance, car je suis alors dans une énergie particulière, presque fiévreuse. Quand j’élabore une image, elle me hante jusqu’à ce qu’elle soit finalisée.

inkulte-jule-de-waroquier-1

Q4/ “Rêvalités” connaîtra-t-il une suite ?

Depuis le début de la réalisation du film « Rêvalités », je plaisante en réclamant une trilogie. Mais le court-métrage n’aura malheureusement pas de suite, Damien poursuit d’autres projets à Los Angeles, et pour ma part, je serais incapable de réaliser seule un aussi beau projet vidéo. J’aimerais retoucher au film nénanmoins, d’une manière ou d’une autre, car j’ai adoré travailler les images en mouvement.

inkulte-jule-de-waroquier-14

Q5/ Sans contraintes de temps et de moyens, tu aurais envie de réaliser quoi comme projet ?
D’un côté, c’est difficile de répondre, car je cadre automatiquement mes envies en fonction des moyens que j’ai à ma disposition. Je ne rêve pas à des projets irréalisables, je construis en fonction de ce qui est possible. Mais j’ai plusieurs images qui traînent dans mon esprit. J’adorerais notamment photographier une mise en scène intégrant des requins ; je suis aussi fascinée par les tornades et les phénomènes célestes ou terrestres spectaculaires en général.

inkulte-jule-de-waroquier-3

En fait, j’adorerais photographier ce qui dans notre monde nous dépasse et nous effraie, tout en allant au-delà du reportage documentaire. J’ai récemment eu la chance d’assister à des aurores boréales, c’était l’occasion rêvée de débuter ce projet.

inkulte-jule-de-waroquier-4
inkulte-jule-de-waroquier-10
inkulte-jule-de-waroquier-6
inkulte-jule-de-waroquier-7
inkulte-jule-de-waroquier-8
inkulte-jule-de-waroquier-12
inkulte-jule-de-waroquier-9


« Rêvalités »

Teaser //  Film complet

Pour suivre les actualités de Julie de Waroquier :
Site web : juliedewaroquier.com
Facebook : Julie-de-Waroquier

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *