Les mots qui tuent !

Dans cette période un peu particulière post attentats du 7 et 9 janvier dernier, il semble que la population soit prête à recevoir certains types de messages et avoir de l’empathie pour des faits de société qui jusque là pouvaient n’avoir que pas ou peu de sens, d’intérêt.

Se battre pour la liberté, la liberté d’expression et plus largement les libertés fondamentales, c’est aussi prôner des valeurs d’ouverture, de et de partage.

Dans cette optique, le lancement de la de sensibilisation au suicide des (lesbiennes, gays, bi et trans) devrait pouvoir trouver un écho positif dans l’opinion publique.

Une campagne qui donne le ton : la violence verbale peut tuer.

Oui, les mots mêmes les plus communs, ont un sens ! Traiter une personne de “PD” ou de “gouine” a un sens mais surtout des conséquences. La banalisation de ces mots est malheureusement la cause de bien des maux. Le malaise ainsi créé accentue encore un peu plus la difficulté de trouver sa place dans une société. Etre jugé pour son origine, sa religion ou sa couleur de peau n’est pas une idée acceptable, il en va de même pour la sexualité.

Pour sensibiliser et initier de la tolérance et du respect, 2 affiches ont été créées par l’agence TBWA Paris pour l’Inter-LGBT  avec un espoir : tenter de changer les comportements en pointant nos comportements, nos débordements.

A partager sans modération

inkulte-campgne-LGBT-2
inkulte-campgne-LGBT-1

Pour en savoir plus :
www.inter-lgbt.org




Lire aussi les articles suivants :

You may also like...