Desperados Random Edition 2014

On revient aujourd’hui sur la notion de contenu et de contenant ! A l’ère de l’ultra communication, les marques se doivent de se réinventer au quotidien pour occuper le terrain et afficher des valeurs. On achète un produit pour ses qualités mais aussi pour l’idée que l’on se fait des valeurs qu’il porte !

Innover en matière de packaging !

Les marquent ont trouvé depuis plusieurs années une façon de réinventer leurs produits phares et dans ce domaine, les marques de boissons (soft drink en particulier) se sont plus ou moins bien démarquées. Dans de nombreux cas, on fait appel au talents ou à la patte graphique d’un designer pour ré-habiller la bouteille (format, graphisme,…) et transformer la produit du quotidien en série limitée collector !

inkulte-bouteille-boomer-blanc

Certaines entreprises font de ces événements une véritable marque de fabrique ! C’est le cas de DESPERADOS qui lance aujourd’hui son projet “Random Edition 2014”, une bouteille en édition limitée au design aléatoire.

Pure folie technologique et artistique

Pour bien saisir l’ampleur du projet “Desperados Ramdom Edition 2014”, il faut rappeler quelques chiffres.

Ce nouveaux packaging est le résultat de 15 année de collaboration entre Desperados et le collectif d’artistes du 9ème Concept. Plus qu’un design, la bouteille est le résultat d’une ligne de création imaginée et réalisée par ce collectif d’artistes, fondé en 1990 et basé à Montreuil. Ouvert d’esprit et pluridisciplinaire, ces artistes ont comme leitmotiv commun :

“Rendre l’art accessible à tous”.

Pour donner naissance à cette nouvelle bouteille, il a fallu relever un véritable défit technique :

  • 12 mois de conception,
  • 15 corps de métiers,
  • 60 jours de montage de la ligne de création,
  • 7 jours de tournage.
inkulte-bouteille-spray-jaune-2

Pulvérisation au travers d’un pochoir en mouvement

inkulte-bouteille-tampon-rouge-2

Etape du tamponnage

inkulte-bouteille-boomer-blanc

Projection aléatoire de tache blanche

“Voir ses idées et ses croquis devenir réalité, au bout d’un an, est une vraie satisfaction pour n’importe quel créateur.”

Le but ultime de ce processus est véritablement de créer un design final unique et aléatoire au gré d’expériences artistiques. Il faut bien reconnaitre que dans ce travail, c’est avant tout la démarche créative de l’agence qui a primé autant que le résultat final.

Personnellement quand j’ai vu la vidéo du making-off, j’ai tout de suite pensé au groupe américain OK GO dont les clips sont de pures folies. A vous de juger !

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Source : LSA Conso

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *