Rencontre avec ARDPG

On avait pas mal parlé de lui et de ses affiches collées dans le Métro parisien durant l’été dernier, ARDPG nous fait l’honneur de répondre à quelques questions pour mieux comprendre son travail.

Drôles et décalés, ses collages prennent une place quasi naturelle dans notre environnement urbain.

Faire sourire ou réfléchir les passants, se moquer de notre mode de vie, rien de moins pour les œuvres de cet hacktiviste.

Bonne lecture !

Q1/ Bonjour ARDPG, tu pourrais te présenter à tous ceux qui ne te connaitraient pas encore !
Bonjour je suis ARDPG, artiste qui a commencé par le graffiti dans les années 90 lorsque cet art n’était pas “tendance” et qui retourne depuis quelques années en extérieur pour proposer de nouvelles idées. Je fais cela en parallèle de mes créations qui sont présentes en galeries depuis déjà une dizaine d’année.

inkulte-ARDPG-P1260039
inkulte-ARDPG-P1260078

Q2/ Ton travail a été médiatisé dans le courant de l’été avec ta campagne d’affichage dans le métro. Tu pourrais nous parler de ça ?
Lorsque j ai voulu revenir dans la rue je n’avais pas envie de refaire du graffiti mais des collages alors j’ai beaucoup coller des phrases dans les rues parisiennes et d autres villes comme Bordeaux, Hong Kong et New York. Mais avec cette folie du Street Art (terme que je n’aime pas car je fais de l’art pas du street art du galerie art ou de l’outside art !!!) je fais de l’art !!!

Bref comme il y avait beaucoup de chose dans les rues parisiennes, j ai voulu être plus visible et donc j’ ai commencé a coller dans le métro car y avait des tags mais pas grand chose d autres ! Un terrain de jeu super vaste et très vierge.

Mes affiches consistent à me jouer des véritables affiches d’info de la RATP. Je reprends les mêmes codes graphiques de la RATP sans utiliser leur logo quand même ! Mes affiches je veux qu’elles soient visibles et invisibles comme les véritables affiches d info !

Je les colle là où la RATP pourrait les coller, où les gens puissent les voir sans les voir ! C’est au second regard où ils se rendent compte que ce n’est pas un message officiel de la RATP !

Je me moque aussi des voyageurs et de leurs habitudes !!! Le but est d’écrire des choses que les gens font, pensent afin de les faire sourire ou réagir et se poser la question de savoir pourquoi la RATP aurait collé une affiche comme cela ?!

inkulte-ARDPG-IMG_4038
inkulte-ARDPG-IMG_3965

Q3/ Chez Inkulte nous sommes fans du travail de Florian Rivière ou de OAK OAK… Tu te sens proches de ces artistes qui proposent de la diversion urbaine ?
Je suis dans le même dossier sur l’Urban Hacking dans le dernier Graffitiart Magazine que Florian Rivière. Je ne le connaissais pas mais je trouve son travail bien intéressant. Quant a OAK OAK, oui je connais son travail qui est aussi très bon, très réactif vis a vis a une situation urbaine ou à une architecture en perpétuelle évolution.

J’aime quand un artiste vient bousculer un peu notre vision urbaine quotidienne donc je suis comme eux un joueur avec notre environnement.

inkulte-ARDPG-IMG_3937
inkulte-ARDPG-collages-2
inkulte-ARDPG-IMG_3856

Q4/ Un artiste ou un collectif que tu aimerais faire découvrir aux lecteurs d’Inkulte ?
Oui Pablo Picasso, à mon avis c’est un artiste a suivre! :)

inkulte-ARDPG-IMG_3850

Q5/ Quels sont tes futurs projets ou tes envies du moment ?
Beaucoup de projets et d’expos a venir, j’ai la chance d’avoir su intéresser des personnes au cœur de l’art contemporain et mes collages sont une belle vitrine pour découvrir l’ensemble de mes création…

Je vais continuer a coller tant que cela me donnera du plaisir et ensuite je partirais sur un autre projet mais j’ai encore beaucoup d’idées qui germent dans ma tête !
inkulte-ARDPG-IMG_3668
inkulte-ARDPG-IMG_3662
inkulte-ARDPG-IMG_3622
inkulte-ARDPG-IMG_3401
inkulte-ARDPG-IMG_3323
inkulte-ARDPG-IMG_3072
inkulte-ARDPG-IMG_3071
inkulte-ARDPG-IMG_2430
inkulte-ARDPG-collages-8
inkulte-ARDPG-collages-6
cinkulte-ARDPG-collages-5
inkulte-ARDPG-collages-4

Suivre les news d’ARDPG : 

instagram.com/ardpg

facebook.com/pages/ARDPG

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *