Mein Sohn William

Les belles découvertes sont parfois dues au hasard ! A l’occasion du live du groupe CHEVEU à Montpellier pour le Festival 100POUR100, la première partie était assurée par un type tout seul au milieu de la foule à la façon (pour ceux qui connaissent !) de groupes comme ACTION BEAT ou Lightning Bolt. 40 minutes d’un show décalé pour un public connaisseur ou pour une fois, prêt à se laisser embarquer…

Dorian Taburet alias Mein Sohn William joue les homme orchestre de talent. Multi instrumentiste et entourées par ses fidèles pédales, MSW présente son tout premier album, enchaînant morceaux farfelus, imprévisibles et totalement addictifs. A vos casques…

Un  bricolage de talent dans le droit-fil de Gablé ou Piano Chat.

A vous de juger. Mille mercis à Dorian pour son temps et son enthousiasme.

Q1/ Bonjour Mein Sohn William et merci de nous accorder un peu de temps… Tu peux nous en dire un peu plus sur toi et ton travail ???

Je ne suis pas vraiment un musicien… Bon si, un peu quand même. Malgré tout, si cette année je n’étais pas sur les routes de France, je serais définitivement dans une agence d’architecture à faire des maquettes et dessiner des plans. Cependant, j’ai choisi de faire de la musique pour l’instant. Parfois, je me dis que c’est dur et d’autre fois que je ne perds pas au change.

Aujourd’hui je joue tout seul accompagné de mes pédales de samples et mes instruments (clavier, batterie, guitare, voix, etc.) mais demain j’espère progresser à plusieurs. Un autre nom viendra s’ajouter à la formation mais pour l’instant : mystère !

En attendant, et parce que parfois (mais pas tout le temps) les images parlent mieux que les mots, voici une vidéo réalisée par des étudiants de l’ESRA (que je remercie au passage) lors d’une résidence à l’UBU (NDLR : célèbre club de Rennes)  pour les Transmusicales 2011.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=pC4DYhwiI5M[/youtube]

Q2/ 5 trucs (artistes, œuvres, mouvements…) pour lesquels tu pourrais oublier tes bonnes manières ?

– BECK, en dehors de son appartenance à des courants de pensées déviantes, j’aime ce qu’il fait. Ce type est un génie !

– Le steak tartare, pourtant j’essaye de faire attention à l’empreinte carbone de ce que je consomme mais un rumsteck cru avec des câpres et du persil…. HUM !

– Don Hertzfeldt, un américain qui fait des animations sordides mais tellement drôles.
– Le stade rennais, c’est pas la meilleure équipe de ligue 1 mais on y mange des galettes saucisses.
– Eduardo Mendoza, c’est drôle, fou et tordu comme il faut.

Q3/ Tes 5 qualités / défauts qui font de toi l’être suprême et unique dont tu es parfois si fier (ou pas !).

– Mon affection pour le steak tartare, je ne vais pas ré-expliquer pourquoi.
– Celle pour le Stade Rennais, ça se passe de commentaire.
– Depuis 8 ans je n’ai jamais été malade, je ne coûte donc pas cher à la sécu.
– J’essaye de ne pas cliquer sur « j’aime » lorsque je vois une photo de chat sur facebook.
– Parfois je clique sur « j’aime » lorsque je vois une photo de chat sur facebook.

Q4/ Des projets ou des envies dans les mois à venir !?

Tourner ! Rencontrer des gens ! Ecrire un nouvel album ! Tenter de chanter en français ! Travailler le set avec mon homme mystère ! Monter un café concert ! Postuler pour la place d’adjoint à la culture de la Ville de Rennes ! Réparer mon vélo (ça fait 4 mois que je dis que je vais le faire… ) ! Monter une entreprise sur Internet qui propose un service de video (films, séries) en streaming (cette idée va changer le monde) ! Inventer une machine qui fait la vaisselle à ma place, même si je crois que cela existe déjà…

Q5/ Tu as 5 minutes pour crier au monde ta joie, ta haine, tes angoisses… : Ça donne quoi ???

Restons indépendants dans tout les domaines : la musique, la littérature, l’art, le théâtre, la danse, le graphisme, etc. Même dans la musique, il n’y a pas de liberté sans posture.

Q6/ Un dernier mot ?

Don’t be fool
We’ll never be a tool
until
The end. (NDLR : paroles extraites du morceau “Until the end“)

UNTIL THE END :

Retrouver Mein Sohn William sur la toile :
Page Officielle Facebook®
Bandcamp®
Myspace®
Deezer®

Télécharger légalement et gratuitement le single “Until the end”

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *