Rencontre avec Séverine Assous

Je ne suis pas un grand consommateur de télévision ! J’ai cependant quelques programmes incontournables dans la semaine.

Pour les amateurs de culture décalée, de curiosités visuelles et autres bizarreries foutraques, je vous invite à visionner le MENSOMADAIRE (canal+). La semaine dernière, une emission spéciale sur le Laboratoire d’images 2 s’est présentée à moi en fin de soirée.

Le principe du Laboratoire d’images : proposer aux étudiants de SUPINFOCOM de travailler en collaboration avec 10 artistes de divers univers (dessin, peintre, BD…) et produire en 3D, des formats courts.

Résultat :  des yeux pleins de belles images, la découverte du “Secret d’Eve” et une rencontre avec Séverine Assous !!! Ce film et les 9 autres ne sont pas disponibles pour le moment sur les réseaux et devrait faire parti d’un coffret.

Merci à Séverine pour sa disponibilité…
Bonne lecture

Q1/ Bonjour Séverine… et merci de nous accorder un peu de temps… Tu peux nous en dire un peu plus sur toi ???

Je suis née en 1972 à Paris ; après une enfance presque sans problèmes, j’étudie aux Arts Déco de Paris la gravure sur métal que je pratique en couleur.

Les Editions du Rouergue m’ont proposé de faire mon premier livre au moment où je m’engageais dans mon premier vrai boulot comme directrice artistique en agence de pub.

J’ai choisi de ne pas choisir entre les 2 “professions”, au prix de précieux week-end sacrifiés devant mon ordi.

Les 2 activités se sont révélées assez complémentaires. J’ai commencé à intégrer l’illustration dans mon travail à l’agence, allant parfois jusqu’à traiter certains budgets uniquement en illustration, et inversement, le fait de manipuler beaucoup de photos pour de la DA m’a amenée à en intégrer de plus en plus dans mes illustrations.

Le fait de penser mes images en terme d’impact a probablement dû modifier ma sensibilité. Il m’arrive d’être un peu en lutte contre les codes aseptisés de la com’ et de n’avoir plus envie de dessiner que des toiles d’araignées et des têtards morts, en guise de cure.

Q2/ 5 artistes / œuvres, mouvements… pour lesquels tu pourrais oublier tes bonnes manières ?

J’ai des passions très éphémères, difficile de citer quelqu’un en particulier. En plus, je ne retiens jamais les noms.

En voici une petite poignée un peu en vrac : David Hockney, Elizabeth Peyton, la Résistance en France (je me demande toujours si j’aurais eu le courage d’y entrer), la littérature, la cuisine Thaï, les couturiers, la nature, un coucher de soleil sur l’océan…

Q3/ 5 lieux dans lesquels tu détesterais pas faire un truc artistique même si la honte te frappe pour les 5 prochaines générations…

L’image animée m’attire énormément, alors : pub, clip, télé, ou plus fou encore, cinéma, j’adorerais.
Mais cette histoire de honte pendant 5 générations me terrorise.

Q4/ Tes 5 qualités / défauts qui font de toi l’être suprême et unique dont tu es parfois si fière ou pas !

J’utilise mon joker pour cette question, ok ? (NDR : OUI pas de soucis…)
à la place je donne l’adresse de mon site : www.c-vrine.fr
Toutes mes qualités et défauts sont réunis dedans.

Q5/ Tu as 5 minutes pour crier au monde ta joie, ta haine, tes angoisses… : Ça donne quoi ???

Le monde, il a suffisamment de problèmes pour qu’en plus je lui crie dessus.

 

Pour en savoir plus sur Séverine Assous
http://www.c-vrine.fr/

Le blog du Mensomadaire :
http://lesprogrammescourts.blog.canalplus.fr/mensomadaire

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Super intéressant. Le monde de Séverine est fabuleux. Allez, je RT sur Twitter ^__^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *