Bienvenue au Sokistan


Tectonique des plaques, bouleversements climatiques, complexité géopolitique… Difficile parfois de comprendre le dessous des cartes  !

Dans cette confusion générale, un nouvel Etat vient de voir le jour : Le .

Inkulte est honoré et fier d’être le premier médium à accueillir sa première ambassadrice : 

Myriam Balaÿ Devidal cultive un gout certain pour les pieds. Sur son blog l’Appartement, on peut remarquer  d’article en article, à coté de ses créations et de ses scénographies, de fréquentes et discrètes images de pied. Souvent chaussés, mais pas toujours, ces pieds semblent appartenir à une seule et même personne :  est ce la part d’elle même que la créatrice livre le plus volontiers  ?

Des pieds à l’honneur dans l’univers de la décoration, ce n’est  pas banal et mérite qu’on s’y intéresse.

Dar Kawa (résidence de Myriam Balaÿ Devidal à l’invitation de Valérie Barkowski, Marrakech) avec la palette du jour pour l’Appartement

A considérer ces pages web (très étudiées, très “bureau de style” avec l’incontournable palette du jour), toutes les interprétations semblent valables : des pieds pour faire joli, des pieds pour donner le sens de la marche, des pieds pour exciter un fétichisme sophistiqué …

La bonne réponse est peut être à chercher ailleurs, sur un autre blog que Myriam Balaÿ Devidal vient de lancer il y a quelques semaines. Intitulé presque familièrement “La famille ”, Myriam Balaÿ Devidal nous y livre une sorte de journal intime au ras du sol. Cette fois, les pieds sont appréciés en chaussettes, mais pas n’importe lesquelles. Encore une fois, tout est question de style. Les chaussettes scénarisées par Myriam Balaÿ Devidal sont signées , créatrice belge de haut vol.

La “famille chaussettes” à la Biennale de Saint Etienne 2010

Les connaisseurs ont encore en mémoire le magnifique travail réalisé pour Mia zia .Mais avec la création de Sokistan, ces mêmes amateurs peuvent se réjouir de voir que Valérie Barkowski est toujours aussi inspirée. La marque-univers qu’elle vient de lancer est tout imprégnée de ce gout du voyage, des belles matières et des coloris “justes”.

Oui, ces deux créatrices étaient faites pour se rencontrer !

L’une et l’autre expriment à leur manière leur passion pour les pieds et magnifient cette partie trop souvent négligée de notre anatomie, qui devient grace à leur talent : promesse de voyage et signe d’élégance.

Nous leur en sommes gré : longue vie au Sokistan  !

http://www.sokistan.com/

http://famillechaussettes.blogspot.com/




Lire aussi les articles suivants :

You may also like...

Commentaires

  1. Valérie Barkowski dit :

    Bonjour,
    Je découvre “inkulte” via Myriam.
    Merci pour toutes ces belles paroles et mises en scène de mon travail.
    D’un pays fort, fort lointain sous la neige.
    Valérie Barkowski

    1. walter dit :

      Bonsoir Valérie,
      C’est un plaisir de parler du Sokistan et de ton travail.
      Si tu as des choses ou des news… n’hésites pas à me faire passer tes infos.
      Au plaisir
      w