Vidéos & animations Archive

0

« J’adore Paris » by Paul Richardson

C’est déjà ou enfin le week-end, l’occasion rêvée d’aller se balader et découvrir la monde. Pour ceux qui ont cette chance, profitez-en… Pour les autres, il va falloir encore patienter […]

C’est déjà ou enfin le week-end, l’occasion rêvée d’aller se balader et découvrir la monde.

Pour ceux qui ont cette chance, profitez-en… Pour les autres, il va falloir encore patienter et vous contenter d’imaginer votre futur voyage.

Cette année encore, Paris reste la capitale la plus fréquentée d’Europe, une des villes incontournables dans le monde.

 » Quelle chance d’habiter la France « 

disait Didier Morville (aka Joey Starr) … mais connaissez réellement Paris ????

Inkulte-Jason Richardson-Eiffel-Tower-Paris

Voici le travail de Paul Richardson, qui semble aimer notre capitale comme personne. Son film vous invite à découvrir tous les recoins de la cité dans un timelapse de de 2,40 min.

Un travail de titan :

  • 3 semaines de shooting,
  • 5 semaines d’editing
  • 40000 images
  • Soit quelques 400 heures de travail.

J’adore Paris… Et vous ?

J’adore Paris from Paul Richardson on Vimeo.






Lire aussi les articles suivants :

0

Skate in slow motion

Que vous soyez spécialiste, amateur éclairé ou simple néophyte, le pratique et la démocratisation du skate dans les 20 dernières années n’a pas du vous échapper. Avec le temps, les […]

Que vous soyez spécialiste, amateur éclairé ou simple néophyte, le pratique et la démocratisation du skate dans les 20 dernières années n’a pas du vous échapper.

Avec le temps, les figures ont évolué et sont devenues d’une complexité telle qu’il est parfois nécessaire de faire des arrêts sur image pour comprendre la logique d’une planche sous les pieds d’un skater, soumise à l’attraction terrestre.

Si on ajoute à cela la notion de vitesse… vous voila perdus !

adam-shomsky-slow-motion-skate-inkulte-2

Le skate est magique, le skate est d’une pure beauté et d’une grande poésie (parfois quand on voit les performances de l’espagnol Kilian Martin)… bref je suis un fan et un adepte depuis longtemps et je voulais vous faire partager cette petite vidéo faite par l’incontournable Adam Shomsky.

Pour vous laisser le temps de saisir les subtilités que chaque trick… il a filmé les scènes à 1000 images par secondes.

De quoi apprécier la précision et la technique.
Revoyez chacune des figures en vitesse réelle à la fin de la vidéo pour comprendre la réalité de cette discipline…

Sublime !

Pour info, les figures et le nom des skaters :

Kyle McPherson — nollie dolphin flip
Cameron Carmichael — backside 180 casper flip
Jerrod Skorupski — nollie heelflip bs body varial
David Case – nollie 360 shuv underflip +  frontside shuv underflip
Dustin Blauvelt – hardflip pretzel + Merlin twist+ nollie heelflip indy grab
Shane Anderson – early grab frontside 180 fingerflip
Jovan Pierson – pressure hardflip
Erick Schaefer – backside pop shuv underflip
Tim Hamp – Nollie pressure hardflip

 




Lire aussi les articles suivants :

0

En attendant Game Of Thrones

Pour tous les accrocs de la série, il va falloir encore attendre quelques temps pour avoir la suite des aventures de GOT. La saison 5 vous fait saliver ??? Nous […]

Pour tous les accrocs de la série, il va falloir encore attendre quelques temps pour avoir la suite des aventures de GOT.

La saison 5 vous fait saliver ??? Nous aussi !

En attendant d’atteindre le graal, voici quelques petites secondes précieuses pour vous faire patienter un peu pendant vos vacances.

120 secondes de bêtisier qui viennent contraster avec la violence et la dureté des intrigues habituelles.

Bon visionnage.

game-of-thrones

 




Lire aussi les articles suivants :

1

Couleurs sur la ville

Il se passe des choses sur les murs de nos villes ! Voila encore une belle réalisation « SKY IS THE LIMIT » made by ASTRO© à Vitry-sur-Seine. Un immeuble, Une grue, […]

Il se passe des choses sur les murs de nos villes ! Voila encore une belle réalisation « SKY IS THE LIMIT » made by ASTRO© à Vitry-sur-Seine.

  • Un immeuble,
  • Une grue,
  • Des dizaines de litres de peinture
  • De l’huile de coude

…pour éclairer la vie d’un quartier et de ses habitants. Un musée à ciel ouvert… ouvert à tous !

Cette oeuvre monumentale a été réalisée entre le 26 et le 30 avril dernier.

 

inkulte-astro-vitry-sur-scene

Mille mercis à Pierre Girard pour le partage de cette vidéo
La réalisation de ce documentaire est le travail de Jérôme Thomas

ASTRO-SKY IS THE LIMIT, Le documentaire de Jérôme Thomas- @Vitry-sur-seine from MANAPROD on Vimeo.




Lire aussi les articles suivants :

0

Rensone : Louis XVI

Rensone est un artiste qui est déjà apparu dans Inkulte. Ces derniers temps il envahit les murs des villes, mais surtout ce qui nous intéresse c’est son projet  : Louis […]

Rensone est un artiste qui est déjà apparu dans Inkulte. Ces derniers temps il envahit les murs des villes, mais surtout ce qui nous intéresse c’est son projet  : Louis XVI ! Il y a quelques semaines une vidéo a été mise en ligne sur ce projet, et il a donc bien voulu prendre un peu de temps et répondre à quelques unes de mes questions pour partager ce projet avec vous ! ( Merci à toi Rensone )

Q1/ Comment t’es venu cette idée ? 

C’est un projet que j’ai débuté en décembre 2012. L’idée est une sorte de synthèse de plusieurs envies. Je voulais travailler grand pour pouvoir dessiner les membres comme je le souhaite. Mais je n’avais pas de mur adéquat, et pas d’échafaudage à disposition, le fractionnement me permettait de le réaliser. Je voulais également trouver un moyen de rassembler dans une même « production » les différents effets de textures que l’on obtient en fonction du support que l’on peint. C’est la raison pour laquelle j’ai essayé de diversifier au maximum les supports (parpaing brut, briques, rideaux métalliques, trains de marchandise…).

Enfin, les morceaux de puzzle fleurissaient petit à petit dans la région, aucun n’était signé, et j’aimais voir le public (essentiellement des graffeurs) se poser des questions…

Louis XVI- ambiance 7

Q2/ Combien d’images est composé ce premier puzzle, et c’est du 1M par 1m c’est ca ? 

Chaque morceau fait exactement 1m², je me suis fabriqué un niveau avec un gabarit pour respecter les angles et la taille. Au total, il y a 120 pièces, mais certaines représentent le fond du dessin, ce sont en réalité des photos de mur brut. Pour respecter le « délire » les photos de fond font également 1mx1m en réel.

Capture d’écran 2014-02-03 à 14.10.26

 Q3/ Qu’est ce qui t’a plus dans ce projet ? Qu’est ce qui t’a poussé à parcourir l’Alsace ?

Ce qui m’a plu, c’est avant tout le challenge technique, je n’avais aucune idée de ce que ça pouvait donner avant d’avoir produit une trentaine de morceaux et tenté de les rassembler. Mais une fois le projet terminé, j’aime les effets de texture qui apparaissent. Je souhaitais éparpiller au maximum les pièces pour diluer le visuel et rendre le rassemblement des morceaux impossible aux photographes du coin (clin d’oeil à Franky Run, un vrai passionné!).

Louis XVI- ambiance 14

Q4/ Combien de temps il t’a fallu pour finir Louis XVI ?

Je ne peignais que le week-end c’était en hiver et les journées étaient courtes, il m’a donc fallut je crois 3.5-4 mois environ.

Capture d’écran 2014-02-03 à 14.09.56

Q5/ Quelles sont tes inspirations principales pour tes illustrations ? Tes dessins veulent dire quelque chose en particulier ?

Mon inspiration principale, c’est à peu près ce que les gens n’aiment pas.. Cela fait des années que je dessine des personnages masculins obèses, difformes et sans tête. C’est une façon de me dire « Si quelqu’un te dit qu’il aime, c’est que ça doit être vrai! ». On me posait souvent la question, » pourquoi n’ont ils pas de tête ? » la véritable raison est que je n’en peux plus de voir des visages peint de toutes les façons possible et imaginable, en jouant sur le regard, pour séduire le publique. Moi-même je l’ai fait mais je m’en suis lassé. Pour éviter d’avoir à l’expliquer, je dis que je dessine des « Louis XVI » post mortel c’est à dire sans tête.

Capture d’écran 2014-02-03 à 14.11.30

Q6/ Des anecdotes à nous raconter qui t’ont marqué ? 

Il y en a une digne d’un dessin animé Disney :

Je devais franchir un portail en m’appuyant sur un Algeco pour sortir d’une usine désaffecté dans laquelle je venais de faire des « vignettes ». En sautant, mon sac à dos plein de spray et avec mon appareil photo est resté accroché via la poignée sur la tige de métal qui sert aligner les Algeco (dans les angles sur le toit). Je suis resté suspendu pendant une seconde, puis mon sac s’est déchiré et je suis tombé. Si quelqu’un possède la vidéo de la caméra de surveillance, je suis preneur !

Capture d’écran 2014-02-03 à 14.05.23

Q7/ Des infos exclues pour nous ? Un projet, une expo à venir ? 

Oui, il y a beaucoup de choses dans les tuyaux, je suis en train de finir mon 4ème puzzle géant avec plein de clin d’œil à la monarchie!! Et puis en exclu, au mois de novembre une expo avec ma moitié, Missy à la galerie Bora Baden de Nancy…

Lindsay S. – Strasbourg

montage-louis-V2 BD

 Et encore plus de photos :

No head no crown 4

No head no crown 10

Crédit photos : Blackdough

Et pour finir voici la vidéo ( à regarder jusqu’au bout et à partager ) :

Lire le premier article sur Rensone




Lire aussi les articles suivants :

0

Strasbourg 840° par Blackblitz

Depuis quelques temps on entend beaucoup parler de cette jeune entreprise strasbourgeoise : Blackblitz. Récemment ils ont crées STRASBOURG 840°; un site retranscrivant l’amour de leur ville à travers des images […]

Depuis quelques temps on entend beaucoup parler de cette jeune entreprise strasbourgeoise : Blackblitz. Récemment ils ont crées STRASBOURG 840°; un site retranscrivant l’amour de leur ville à travers des images magnifiques. Antoine Rolin l’un des fondateurs de Blackblitz a bien voulu prendre un peu de son temps afin de répondre à quelques questions ( Merci encore )

Q1/ Peux tu te présenter en quelques mots ? Ton parcours, tes formations? 

Je m’appelle Antoine Rolin, je suis un jeune réalisateur et entrepreneur. J’ai découvert le monde fantastique de l’audiovisuel lors d’un séjour d’un an aux États-Unis ou j’ai travaillé avec une chaîne de télévision. À mon retour en France j’ai continué avec une option cinéma au lycée pour m’orienter vers un DUT Services et Réseaux de Communication à Haguenau pour avoir une approche technique et théorique du monde de la communication. Suite à cela j’ai enchainé avec une Licence Pro audiovisuel pour parfaire mes techniques. En même temps que mes études j’étais à mon compte professionnellement. J’ai pu participer à des projets qui m’ont considérablement aidé à me jeter dans le bain de la création d’une SARL en communication digitale, BLACKBLITZ, à la sortie de mes études. C’était un projet que j’avais en tête depuis quelques temps avec mes 3 bons amis d’études. Chacun est spécialisé dans son domaine et en même temps on est tous les quatre sur la même longueur d’ondes.

Capture d’écran 2014-03-03 à 11.50.27

Q2/ D’où t’es venu cette idée : Strasbourg 840° ? J’imagine qu’un projet pareil  ? Quels ont été tes partenariats ? 

L’idée originale est venue lors de mes deux années de DUT SRC. Je devais réaliser un projet de fin d’année avec deux camarades, Greg et Jean-Baptiste, qui deviendront membres de BLACKBLITZ. Nous avions l’idée de créer un site web qui permette de visiter les nouveaux quartiers de Strasbourg en mélangeant photos, vidéo et web. Le projet s’est concrétisé. Nous nous sommes séparés pour nos études et un peu plus tard avec des compétences supplémentaires et la volonté de frapper un grand coup pour notre arrivée sur le marché de la communication en Alsace nous avons créé Strasbourg840°. La totalité du projet a été réalisé par BLACKBLITZ. 

strasbourg-cathedrale

Q3/ Quel est le but de ce projet exactement ? Pourquoi avoir choisi Strasbourg ? Question de facilité ou pour une raison de coeur ? 

Nous avons repris les bases de notre projet d’études en l’améliorant et en intégrant des techniques nouvelles et modernes. L’angle a légèrement évolué également. Nous avons voulu faire un parallèle entre Strasbourg ville moderne avec la Presqu’île Malraux et Strasbourg ville à fort impact culturel avec le quartier de Notre-Dame de Strasbourg. 

Nous éprouvons un amour sans limite pour notre ville et région. En dehors de créer un projet qui nous permettait de mettre en avant notre société naissante, nous voulions surtout mettre en avant la ville, sa beauté, ses décors et son évolution entre 1176, date du début de la construction de la cathédrale que nous connaissons aujourd’hui et 2016 (date de « fin » des travaux à Malraux »), au final 840 années d’histoire et le nom du projet.

LS5A5289

Q4/ Peux tu nous présenter brièvement ta petite entreprise ? On entend beaucoup parler de vous entre les passage sur alsace20 et le fameux clip « Happy ».

BLACKBLITZ est née d’une volonté de mettre en commun des compétences. En l’occurrence 4 compétences complémentaires. Nous avons d’un côté Greg Matter qui va être dans la photographie et le Community management, Victor Voltz en Postproduction vidéo, Jean-Baptiste Bailly en Webdesign et développement, et moi-même en Réalisation vidéo. Au final, nous sommes en mesure de répondre à des demandes assez variées afin de créer du contenu pour le web. Nous nous adressons principalement aux entreprises mais nous avons vraiment envie de faire des clips et des expériences web nouvelles. Ces projets permettent de nous mettre en avant et aussi de nous éclater !

Q5/ D’ailleurs d’où est venue cette idée de créer un nouveau clip « happy » ? Le but était de faire parler de vous, de faire le buzz? de mettre en avant la ville ? 

L’idée de faire une version Strasbourgeoise de Happy vient d’un Bloggueur, Jack Typhus du Blog Kapoué. Il a cherché des partenaires en organisation et réalisation, Blackblitz a répondu du tac au tac ainsi qu’Emanouela Todorov. À partir de ce moment, il ne restait plus qu’à foncer et surtout s’amuser ! Lorsque nous avons commencé à travailler sur le projet c’était véritablement dans le but de mettre en avant la ville et ses habitants. En deuxième plan, on se doutait que cela ferait parler de nous mais on ne pensait pas que cela prendrait une telle envergure, du coup, on a fait un buzz plutôt sympa !

Happy_-24

Q6/  Vous avez des projets à venir sympas ? Des infos croustillantes que personne connaît encore ? 

Des projets qui mettront encore la ville et la région en avant on en a en stock et on souhaite en sortir d’autres dans les mois qui viennent… Stay tuned ! Ces projets nous permettent aussi de faire de la recherche et développement que nous pouvons adopter avec nos clients par la suite : nous cherchons à mêler l’utile à l’agréable.

Les liens utiles :

Pour ceux qui ne sont pas encore allés voir Strasbourg 840° je vous invite à y aller : 

http://www.strasbourg840.eu/

Pour les retrouver : 

https://www.facebook.com/blackblitz.fr?fref=ts

 

 




Lire aussi les articles suivants :

0

Du sexe, des fruits et des légumes !

Aujourd’hui on parle chiffres… Faisons les constats suivants : - Les FRUITS et LEGUMES sont importants pour la santé (c’est pas moi qui le dit c’est la pub !), - […]

Aujourd’hui on parle chiffres…
Faisons les constats suivants :

- Les FRUITS et LEGUMES sont importants pour la santé (c’est pas moi qui le dit c’est la pub !),
- Le PORNO, sous toutes ses formes,  a envahi en quelques années nos espaces numériques,
- Le SEXE (avec le $$$$$) fait tourner la planète pour pas mal de temps encore.

inkulte-sex-real-porn-2

inkulte-sex-real-porn-1

inkulte-sex-real-porn-0

Il existe (encore) quelques ajustements entre « porno » et le  » real sex« , celui avec son/ses partenaire(s).
On pourrait demander à un expert (en France, on a plein d’expert en tout) de faire une thèse avec chiffres à l’appui et modélisation économique…

BORING !!!!!

Voila de quoi se faire une idée très rapide du sujet en 1, 47 min et une belle touche d’humour.
Sortie en juillet 2013, la vidéo a été vue plus de 10 millions de fois…
Merci à #Tracks pour la piqure de rappel.
Bon visionnage et bonne soirée alors (!!!).

Credits :
Agence : Kornhaber Brown
Animation/Graphisme : Michael Luchhardt
Direction artistique : Andrew Kornhaber, Eric Brown




Lire aussi les articles suivants :