Street culture Archive

0

ALËXONE ! Un mélange de textures, de culture dans son travail.

Une petite chance s’est offerte à moi cet été : rencontrer Alëxone.  En effet grâce à […]
Une petite chance s’est offerte à moi cet été : rencontrer Alëxone.  En effet grâce à un tournage réalisé pour RENSONE au Centre Pompidou de Metz à l’occasion de son projet Marie-Antoinette ( une vidéo sera mise en ligne d’ici peu d’ailleurs ! ). Alëxone pour cette occasion est venu en personne peindre et lier son travail avec RENSONE, j’ai donc profité de cette rencontre pour avoir un petit interview afin de vous faire partager son talent.

Read the rest of this entry »




Lire aussi les articles suivants :

0

MATCH MADE IN HEL by Arto Saari

Il est parfois utile de pourvoir profiter de sa notoriété pour réaliser ses rêves ! […]

Il est parfois utile de pourvoir profiter de sa notoriété pour réaliser ses rêves ! Il y a quelques semaines, une des légendes vivantes du skate, Arto Saari réunissait quelques belles pointures du skate mondial pour une rencontre au sommet.

La légende finlandaise n’a pas fait les choses à moitié, il a offert a quelques skaters un spot unique : rider l’Aéroport d’Helsinki !

Il en résulte une belle série de photos et un film qui propose une vision du skate mondial, d’est en ouest.

Les chanceux qui ont reçu une invitation sont les skaters suivants :

  • MATT BERGER (Canada)
  • HIROYUKI MATSUO (Japon)
  • KASPERI KROPSU (Finland)
  • ANDREAS LARSEN (Danemark)
  • GOSHA KONYSHEV (Russie)

inkulte-made-in-hel-arto-saari-skate-7
inkulte-made-in-hel-arto-saari-skate-8
inkulte-made-in-hel-arto-saari-skate-2
inkulte-made-in-hel-arto-saari-skate-3
inkulte-made-in-hel-arto-saari-skate-4
inkulte-made-in-hel-arto-saari-skate-5
inkulte-made-in-hel-arto-saari-skate-6
Au programme de ces 2 jours, 3 supers spots :

  • Un hangar à avions,
  • Le terminal d’accueil (plein de voyageurs intrigués et chanceux)
  • Une piste de décollage.

L’expérience MATCH MADE IN HEL organisée par Arto Saari est unique ! Je vous laisse juger




Lire aussi les articles suivants :

3

Une belle rencontre : Cheyenne

Jeune illustratrice, graphiste strasbourgeoise, Cheyenne a su se faire remarquer par son style tout en […]

Jeune illustratrice, graphiste strasbourgeoise, Cheyenne a su se faire remarquer par son style tout en ligne et tout en douceur. Pour en savoir plus c’est par ici…

Read the rest of this entry »




Lire aussi les articles suivants :

0

Street Art Invasion

Vous avez sans doute remarqué que depuis quelques mois, une tendance se dégage chez les publicitaires […]

Vous avez sans doute remarqué que depuis quelques mois, une tendance se dégage chez les publicitaires : l’utilisation de la culture urbaine. Sous forme de street art (même si je ne suis pas très fan de ce terme), les annonceurs tentent de séduire de nouveaux publics « en s’achetant » de nouvelles valeurs.

Cette nouvelle tendance qui fait suite au « Green washing« , s’insinue chez toutes les marques.

On a commencé à voir fleurir du graffiti un peu partout (Calvin Klein© ou Lipton©).

Cet été c’est à grand coups de pochoir que l’on nous a vendu de la restauration rapide (McDonalds©).

inkulte-mcdonalds-pochoir
inkulte-honda-illusions-hed-2013


Le Manouche Graffiti // Calvin Klein Show par LaGalerieDare

Pas plus tard qu’hier, je suis retombé sur ce film assez impressionnant en termes de réalisation pour une voiture (Honda©) qui utilise le 3D à la craie dans la rue.

Alors tendance durable ou simple effet de mode, il ne m’en fallait pas plus pour vous poser la question.

Alors la culture street (art, skate…) dans la pub vous en pensez quoi ???

Du côté des artistes, une réponse à été faite par KIKULT




Lire aussi les articles suivants :

1

Rencontre avec ARDPG

On avait pas mal parlé de lui et de ses affiches collées dans le Métro […]

On avait pas mal parlé de lui et de ses affiches collées dans le Métro parisien durant l’été dernier, ARDPG nous fait l’honneur de répondre à quelques questions pour mieux comprendre son travail.

Drôles et décalés, ses collages prennent une place quasi naturelle dans notre environnement urbain.

Faire sourire ou réfléchir les passants, se moquer de notre mode de vie, rien de moins pour les œuvres de cet hacktiviste.

Bonne lecture !

Q1/ Bonjour ARDPG, tu pourrais te présenter à tous ceux qui ne te connaitraient pas encore !
Bonjour je suis ARDPG, artiste qui a commencé par le graffiti dans les années 90 lorsque cet art n’était pas « tendance » et qui retourne depuis quelques années en extérieur pour proposer de nouvelles idées. Je fais cela en parallèle de mes créations qui sont présentes en galeries depuis déjà une dizaine d’année.

inkulte-ARDPG-P1260039
inkulte-ARDPG-P1260078

Q2/ Ton travail a été médiatisé dans le courant de l’été avec ta campagne d’affichage dans le métro. Tu pourrais nous parler de ça ?
Lorsque j ai voulu revenir dans la rue je n’avais pas envie de refaire du graffiti mais des collages alors j’ai beaucoup coller des phrases dans les rues parisiennes et d autres villes comme Bordeaux, Hong Kong et New York. Mais avec cette folie du Street Art (terme que je n’aime pas car je fais de l’art pas du street art du galerie art ou de l’outside art !!!) je fais de l’art !!!

Bref comme il y avait beaucoup de chose dans les rues parisiennes, j ai voulu être plus visible et donc j’ ai commencé a coller dans le métro car y avait des tags mais pas grand chose d autres ! Un terrain de jeu super vaste et très vierge.

Mes affiches consistent à me jouer des véritables affiches d’info de la RATP. Je reprends les mêmes codes graphiques de la RATP sans utiliser leur logo quand même ! Mes affiches je veux qu’elles soient visibles et invisibles comme les véritables affiches d info !

Je les colle là où la RATP pourrait les coller, où les gens puissent les voir sans les voir ! C’est au second regard où ils se rendent compte que ce n’est pas un message officiel de la RATP !

Je me moque aussi des voyageurs et de leurs habitudes !!! Le but est d’écrire des choses que les gens font, pensent afin de les faire sourire ou réagir et se poser la question de savoir pourquoi la RATP aurait collé une affiche comme cela ?!

inkulte-ARDPG-IMG_4038
inkulte-ARDPG-IMG_3965

Q3/ Chez Inkulte nus sommes fans du travail de Florian Rivière ou de OAK OAK… Tu te sens proches de ces artistes qui proposent de la diversion urbaine ?
Je suis dans le même dossier sur l’Urban Hacking dans le dernier Graffitiart Magazine que Florian Rivière. Je ne le connaissais pas mais je trouve son travail bien intéressant. Quant a OAK OAK, oui je connais son travail qui est aussi très bon, très réactif vis a vis a une situation urbaine ou à une architecture en perpétuelle évolution.

J’aime quand un artiste vient bousculer un peu notre vision urbaine quotidienne donc je suis comme eux un joueur avec notre environnement.

inkulte-ARDPG-IMG_3937
inkulte-ARDPG-collages-2
inkulte-ARDPG-IMG_3856

Q4/ Un artiste ou un collectif que tu aimerais faire découvrir aux lecteurs d’Inkulte ?
Oui Pablo Picasso, à mon avis c’est un artiste a suivre! :)

inkulte-ARDPG-IMG_3850

Q5/ Quels sont tes futurs projets ou tes envies du moment ?
Beaucoup de projets et d’expos a venir, j’ai la chance d’avoir su intéresser des personnes au cœur de l’art contemporain et mes collages sont une belle vitrine pour découvrir l’ensemble de mes création…

Je vais continuer a coller tant que cela me donnera du plaisir et ensuite je partirais sur un autre projet mais j’ai encore beaucoup d’idées qui germent dans ma tête !
inkulte-ARDPG-IMG_3668
inkulte-ARDPG-IMG_3662
inkulte-ARDPG-IMG_3622
inkulte-ARDPG-IMG_3401
inkulte-ARDPG-IMG_3323
inkulte-ARDPG-IMG_3072
inkulte-ARDPG-IMG_3071
inkulte-ARDPG-IMG_2430
inkulte-ARDPG-collages-8
inkulte-ARDPG-collages-6
cinkulte-ARDPG-collages-5
inkulte-ARDPG-collages-4

Suivre les news d’ARDPG : 

instagram.com/ardpg

facebook.com/pages/ARDPG




Lire aussi les articles suivants :

2

Urban diversion by OAK OAK

On avait fait connaissance avec le travail de celui qui se fait appeler OAK OAK en […]

On avait fait connaissance avec le travail de celui qui se fait appeler OAK OAK en juin 2012. Depuis, cet artiste originaire de Saint Etienne a posé son empreinte urbaine dans de nombreux lieux, avec pour seule arme, le détournement d’objets ou de mobilier urbain. Au premier regard, les œuvres éphémères de OAK OAK captent le regard du passant comme un écho instantané de notre quotidien. Tout comme Florian Rivière, autre hacktiviste urbain, OAK OAK re-donne de la vie et pas mal de poésie à ces toutes petites choses qui passent inaperçues dans notre environnement.

Aujourd’hui, ses œuvres sont compilées dans un premier ouvrage « Urban diversion » aux éditions Omaké Books.

Inkulte vous permet de gagner un de ses ouvrages signés par l’artiste.
POUR PARTICIPER => Concours OAK OAK

Merci à Florent et à OAK OAK.

inkulte-oak-oak-urban-diversion-8

Q1/ Salut, on avait découvert ton travail en juin 2012. 2 ans après tu es devenu un artiste incontournable de la scène « art urbain » !

Je ne sais pas si je suis vraiment un artiste incontournable de la scène urbaine mais en tout cas je prends toujours autant de plaisirs a me balader dans les rues et essayer de trouver un élément urbain avec lequel je pourrais m’amuser. Et c’est bien le plus important.

inkulte-oak-oak-urban-diversion-7

Q2 / Tes oeuvres éphémères sont désormais compilées dans un livre, comme pour laisser une trace. Tu peux nous parler de la naissance et du déroulement de ce projet ?

Florent (NDR : Omaké books éditeur) est entré en contact avoir moi, et m’a expliqué son projet, sa volonté de faire un livre sur mes oeuvres. Le feeling est vraiment bien passé dés le départ et c’est ce qui m’a vraiment motivé pour ce projet. Nous avions tous les deux notre idée de cet objet et il m’a écouté sur chacune de mes propositions tout en conservant son oeil et jugement d’éditeur qu’il maitrise. On a pu réaliser ce livre que je trouve vraiment réussi et qui compile mon univers.

inkulte-oak-oak-urban-diversion-2

Q3/ Quels sont tes futurs projets ou tes envies du moment ?

Pour les futurs projets j’ai peut être une expo en 2015 à Paris. Je vais participer également à un projet d’une association multi activié artistique. Mais les projets que je préfère sont toujours le fait de partir dans une ville, un pays et découvrir son environnement et essayer de trouver de nouvelles idées à placer dans ces nouveaux décors.

inkulte-oak-oak-urban-diversion-3

Q4/ Un artiste ou un collectif que tu aimerais faire découvrir aux lecteurs d’Inkulte ?

J’ai été très impressionné par les dernières oeuvres de Péjac, ses dessins sur les fenêtres qui jouent avec l’extérieur. Sinon j’apprécie beaucoup Fra Biancoshock, et Pao, des artistes italiens qui jouent avec l’environnement urbain

inkulte-oak-oak-urban-diversion-4

https://www.facebook.com/omakebooks
http://www.oakoak.fr/




Lire aussi les articles suivants :

1

Welcome to DJERBAHOOD

C’est le nouveau projet (un peu dingue) de la Team Itinerrance… Après avoir mis en […]

C’est le nouveau projet (un peu dingue) de la Team Itinerrance

Après avoir mis en couleurs la Tour 13 (Paris), il fallait un nouveau projet de taille à donner aux artistes. C’est chose faite avec un voyage de l’autre côté de la méditerranée, sur l’Ile de Djerba (Tunisie), dans le paisible village de Erriadh.

Casting de rêve 100% multiculturel, bienvenue à DJERBAHOOD

Ce village va accueillir tout au long de l’été de très nombreux artistes dont : BomK, Liliween, Shoof, Roa, C215, Faith47, Know Hope, Herbert Baglione A suivre sur le site => www.djerbahood.com

inkulte-ADDFUEL-03-01-site-djerbahood

ADDFUEL

inkulte-C215-06-01-site-djerbahood

C215

inkulte-CURIOT-02-01-site-djerbahood

CURIOT

inkulte-DABRO-01-01-site-djerbahood

DABRO

inkulte-INKMAN-01-site-djerbahood

INKMAN

inkulte-DOME-01-01-site-djerbahood

DOME




Lire aussi les articles suivants :