STOM 500 :

Après Rensone un streetartiste strasbourgeois, voici STOM 500. Un univers décalé, une personnalité bien à lui. Il a bien voulu prendre un peu même beaucoup de temps pour nous 😉 Merci beaucoup !

Q1/ Pour commencer peux-tu te présenter en quelques mots : ton parcours, tes études, et selon toi quel est le mot qui définit le plus ta personnalité.

Mon nom d’artiste est , je suis graphiste, illustrateur et artiste. Je dessine depuis qu’on m’a donné un crayon en mains comme diraient mes parents. C’est ce qui m’a amené plus tard à faire un BTS en Communication Visuelle. Suite à ça j’ai continué mes activités personnelles, à développer mon style de dessin, à peindre pour le plaisir avant tout !… Et depuis un petit moment pour en vivre aussi. Si je demande à mes potes un mot qui devrait me définir c’est Alien ou Otiste… Mais ça en fait déjà 2.

stom500-bird2

Q2/ Stom 500 : ce nom d’artiste a t-il une signification  ? 

Stom vient de Thomas ou Tom’s, et 500 vient à la base de 500mg en référence aux Aspirines à 500mg, donc à mon coté migraineux et fêtard. C’est le surnom que tout mes ami(e)s me donnaient et que j’ai décidé de garder.

10006257_10200735092978883_1548498319_o

Q3/ Dans tes as-tu un message à faire passer ? Ou est-ce seulement pour le plaisir de dessiner et de créer selon tes envies ?

Je sais pas s’il y a réellement un sens dans ce que je dessine… Quand je dessine pour le plaisir c’est souvent pour créer une illustration débile qui en fera rire quelque uns. Dans ma démarche j’aime bien mixer plusieurs chose entre elles. C’est en quelque sorte ma philosophie du Lego : l’idée d’imbriquer plein de chose en elle. C’est de là que découle des personnages à 2 têtes, des animaux qui sortent des yeux et ce genre de délire. Mais ce n’est rarement quelque chose de vraiment sérieux…

stom500-blacklines2

Il y a plus de sens dans les que je réalise pour des commandes ou pour des clients en fonction de la demande.

1526288_10151815309325872_320813962_n

Q4/ Quelles sont tes inspirations ?

Je suis inspiré par énormément de choses qui ne sont pas forcément visuelles. Ça peut être une simple discussion avec un ami ou une petite anecdote vécue. Mes inspirations au niveau du design sont nourries par tout ce que j’ai pu regarder comme dessin animé ou lire en BD, Futurama, les simpsons,…

roy32Xstom500

Q5/ Entre l’illustration et le graffiti quel est l’univers que tu préfères ? Pourquoi ?

Pfffff. C’est très dur à dire. L’un complète l’autre.  J’aime passer du temps à lécher une illustration pendant plusieurs jours voir plusieurs semaines… Mais j’ai besoin d’aller peindre plus grand dehors pour me défouler. Ce que j’apprends sur un média j’essaye de l’appliquer sur l’autre. Je travaille mes illustrations chez moi au calme, alors que le graffiti c’est plus une journée entre pote pour relâcher la pression.

10003369_10200735092418869_1894865411_n

Q6/ Le graff est encore connoté et « mal vu » par certains, qu’est ce qu’il te plaît dans cet art ? L’hôtel d’ailleurs montre un aspect différent du graff. Qu’elle a été ta principale motivation pour participer à ?

Le graffiti est surement encore mal vu par beaucoup de gens, sûrement parce qu’il ne voit que le côté vandale du mouvement. Je pense que c’est le jeu et que ça fait partie du graffiti, mais ça ne se résume pas à ça et malgré tout ça commence tout doucement à se démocratiser. Ce que j’aime dan le graffiti c’est l’idée de pouvoir travailler à grande échelle et assez rapidement, ça complète ma passion pour l’illustration et ça permet de l’ouvrir à plus de monde dans des endroits insolites.

 

10006513_10200735093218889_1324155949_o

Il y a de plus en plus de projets qui se développent et qui utilisent le graffiti comme médium à l’image de l’hôtel Graffalgar. C’est certainement grâce à des projets comme ça que l’on peut montrer la face la plus »noble » du graffiti » et c’est vraiment intéressant. Ce que j’ai trouvé sympa dans le projet Graffalgar c’est que l’on pouvait s’exprimer plus ou moins de la  même manière que sur un terrain de graffiti. Le fait qu’il y ait chaque jour de nouveaux visiteurs permet aussi de faire découvrir son travail à des gens différents qui sont peut être pas forcément intéressés par le mouvement.

Hôtel Graffalgar pour Les Agenceurs

retra02Q7/ Pour finir, auriez-vous quelques infos croustillantes à nous faire partager, une exposition future ? Un projet en cours? 

Donc pour les projets futurs, je prépare plusieurs expositions en Mai dont une avec Wise (Just Doodline) où on va essayer de présenter un maximum de petits tableaux sur la thématique du « juste gribouiller » ou des esquisse de projets. J’ai pas encore les dates mais ce sera chez nos amis de Contraseptik.  Et il y aura encore 2 autres expositions en collaboration avec Beatburst mais j’en dis pas plus, si ce n’est que ça va envoyer de la briquette ! Et dans les projets qui me tiennent à coeur il y’a l’EP des D-Bangerz qui sortira courant Avril, un groupe de musique que j’affectionne particulièrement et dont j’ai réalisé la jaquette. Et plein plein d’autre événements à venir dont je ne peux en dire plus aujourd’hui… Stay tuned !

1508295_10200735092738877_953903244_n

Bonne continuation à vous. 

 

STACHETTI Lindsay




Lire aussi les articles suivants :

You may also like...