Rencontre avec Epi2mik

C’est une des découvertes de ce printemps : Thierry O. aka .

Autant vous le dire tout de suite, je suis passé totalement à côté de cet artiste. et c’est par chance que j’ai mis la main sur quelques photos. Touché par la légèreté et la douceur de ces œuvres, j’ai voulu en savoir un peu plus. Originaire de Caen, Epi2mik peint pourtant depuis de nombreuses années. En bon stakanoviste, ses motifs répétitifs contaminent la ville (les murs, le mobilier urbain, les arbres,…) et commencent à s’exporter.

Merci à lui pour son précieux temps.
Bonne lecture

 

Epi2mik©

Q1 / Bonjour et merci prendre le temps de répondre à mes questions. Tu pourrais te présenter à ceux qui ne te connaitraient pas encore ?
On m’appelle Epi2mik ou parfois , je peins depuis une vingtaine d’année, d’abord en atelier puis plus de place ni sur les murs ni sur le sol, alors je commence à peindre dehors. Tout les jours. Mon travail est viral comme mon nom l’indique, c’est une espèce de contamination de l’espace de vie, du quotidien.

Epi2mik©

Q2/ Tu as un rapport particulier avec les arbres non ? Tu peux nous en dire plus ?
Non pas plus que ça ils font partis de l’environnement que j’ai envie de défendre, mes virus sont des warning citoyens.

Epi2mik©

Q3/ Quels sont tes influences dans ton travail ? Des amis ou des gens que tu admires dans l’art urbain ?
Mon travail est urbain mais n’a pas grand chose a voir avec le graffiti, j’utilise la ville comme espace « rhizomatique » et « micropolitique » mes principales influences sont et dans « Milles Plateaux« , ou dans « Un art contextuel« , ou encore plus proche la contamination de .


EPI2MIK experience de street art caen calvados par epi2mik

Epi2mik©

Q4/ L’art urbain commence à trouver écho chez les galeristes et les collectionneurs. Tu imagines ton travail en dehors de la rue ?
Oui et non, je dessine beaucoup que ce soit sur des objets ou du papier, cette partie de mon travail peut être exposé d’ailleurs elle l’est en ce moment dans une galerie à Paris « Cabinet d’amateur« .

Epi2mik©

Q5/ Sans contrainte logistique et financière, quelle serait ta prochaine oeuvre ?
Hihi je déborde d’imagination, épidémiser des architectures de tourisme de masse. J’ai pas mal de projets mais je ne veux pas me griller sinon le virus continu son chemin, de gouttières en murs, des trottoirs aux arbres..oOo..

Epi2mik©

Epi2mik©

Plus d’informations =>
Facebook/epi2mik




Lire aussi les articles suivants :

You may also like...